Les déchirures de l'amour - Ghislain Taschereau

Quand on daigne poser le regard sur Bruce Tabwair, c’est toujours le nez en l’air et avec beaucoup de mépris. Parce qu’il a l’air aussi insignifiant qu’une branche de céleri oubliée sur un comptoir de cuisine depuis trois semaines.

Mais les choses sont sur le point de changer, car Bruce Tabwair a beau être un individu qui passe totalement inaperçu, et ce, même dans une foule de deux personnes, il n’en demeure pas moins un homme extrêmement dangereux, voire une sérieuse menace à la sécurité des États-Unis d’Amérique. Il faut savoir que Bruce Tabwair a une particularité : lorsqu’il se met en colère, il triple de volume et devient Kulh, une montagne de muscles qui sème la terreur.

C’est de Kulh que la splendide Bella tombe amoureuse. Mais comment fera-t-elle pour éviter qu’il ne redevienne l’insipide Bruce Tabwair ?

Les lianes de l'amour

Nous sommes en 1966. Jane Kitche, une richissime bourgeoise britannique, part en supposé safari-photo dans la forêt du bassin du Congo central. Elle est sur le point de se laisser aller à réaliser tous les  perturbants  fantasmes que lui inspirent les porteurs congolais qu’elle a engagés pour son expédition quand elle rencontre Taylor Ratchett Zachary de Newfie, alias Tarzan, le roi de la jungle. Jane en est certaine, ils sont faits l’un pour l’autre… jusqu’à ce qu’elle constate qu’il peut être difficile d’avoir une relation un tant soit peu normale avec un homme qui a été élevé par des bonobos, ces chimpanzés ayant la particularité de régler tous les conflits par le sexe…

Les dents de l'amour - Ghislain Taschereau

Draculotte, fille adoptive de Dracula, refuse de mordre Ericu, son fiancé, car elle veut vivre le véritable amour et fonder une famille à échelle humaine. Les choses se compliquent quand ses dents piquent involontairement les atouts de son bel Ericu. Draculotte lui injecte vite une dose de VampiPenMD, un antidote qui renverse le processus de transformation de la victime en trois jours. Entre les magouilles de Drâcontour, la demi-sœur de Draculotte, qui tentera de lui croquer son amoureux, les abus de Djacula, un vieux jésuite vampirisé très libidineux, et les promesses de Jéo, une plantureuse blonde qui essaiera de corrompre Ericu, l’amour finira-t-il par triompher ou s’il finira édenté ?

L'amour sous toutes ses coutures

Seul rescapé de l’écrasement d’un petit avion sur un sommet aux neiges éternelles, Victor Frankenstein survit en mangeant le cadavre d’Olivia, son épouse, qu’il venait tout juste de quitter. Il n’arrive jamais cependant à croquer les jolis yeux marron de la défunte qu’il garde précieusement après son sauvetage. Ce persistant regard a réveillé l’amour que le docteur éprouvait jadis pour sa femme. Il le pousse même à chercher un corps capable d’accueillir les envoûtants organes afin de leur redonner vie. Mais l’expérience tourne mal et impose à Frankenstein un terrible casse-tête, l’obligeant à rassembler d’autres morceaux qui lui font scruter l’amour sous toutes ses coutures…

L'inspecteur Specteur et le doigt mort - Ghislain Taschereau

C’est à Capit, capitale de la Friande, qu’on a trouvé le doigt mort, coincé dans la trappe d’une boîte aux lettres. À qui appartient ce cure-nez ? Qui l’a placé là, au vu et au su de tous ? Dans quel but ? L’enquête ne sera pas de tout repos. Heureusement, notre héros a vendu son âme à Satan en échange d’un don qui tombe pile : il est devenu le meilleur inspecteur de police du monde, l’Inspecteur Specteur. Mais son adversaire n’est pas un enfant de chœur…

L'inspecteur Specteur et la planète Nète

Un jeune pommier sert de stèle funéraire à un cadavre deux fois millénaire. Le commandant Mandant devient fou à lier et maigrit à vue d’œil. Un président fait des échanges de libidos. L’inspecteur Specteur se trouve ainsi de nouveau plongé dans une enquête des plus bizarres. Spec et sa fidèle mademoiselle Zelle découvrent ce qui pourrait bien être une faille dans la dimension espace-temps de la planète Nète. Qui en est responsable ? Où cela va-t-il les mener ? Est-ce vraiment la fin du monde ?

L'inspecteur Specteur et le curé Ré

Le cadavre d’un prêtre est découvert dans une église. Voilà une enquête qui s’annonce mal, surtout quand on s’appelle l’inspecteur Specteur et qu’on est un suppôt du diable. Et d’abord, comment il est mort, ce prêtre ? Et c’est quoi, ces têtes qui disparaissent ? Et à quelles expériences s’est-on livré sur ce pauvre homme dont on a trouvé le corps dans une poubelle ? Et pourquoi le curé Ré est-il soudain atteint de priapisme ? Et comment délivrer mademoiselle Zelle, figée dans le temps ? Et comment s’accommoder de la psychose maniacodépressive du commandant Mandant ? Avec toutes ces questions, l’inspecteur Specteur a de quoi faire blanchir sa matière grise…

Après avoir été frappée par la foudre, Diane, une femme battue, devient invincible. Désormais intouchable, elle ne cherche pourtant pas vengeance, mais plutôt la paix. Autour d’elle, on ne l’entend pas du tout comme ça. On doit absolument exploiter les nouveaux pouvoirs de Diane. Et si elle refuse ? On lui pollue l’existence…

Avec dédicaces personnalisées ! 

Nous sommes au Moyen-Âge. La cité de Franc, capitale de la Francolie, pays des Francols, a été prise par l’armée de l’Unifolie. Les Unifols y convoitent le climat et les richesses naturelles. Florent de Lys, le roi de la Francolie, a été capturé et mis en geôle. L’armée francole a été décimée et l’on soupçonne son maréchal, porté disparu, de félonie.

Pour le moment, seule la capitale est occupée par les Unifols, car le mur qui la ceint n’est pas terminé, mais, dès qu’il le sera, la cité de Franc deviendra un quartier général imprenable à partir duquel les Unifols pourront envahir la Francolie et tenter de la mettre à genoux.

La partie n’est toutefois pas gagnée pour l’Unifolie, primo parce que sa reine est une enfant rebelle de la Francolie, secundo parce qu’ils auront affaire aux chevaliers du Déconcrissage…

« Bonjour. Je m’appelle Thomas Bernedi et, dans une semaine, j’aurai cinquante ans. Je profiterai de cet anniversaire de naissance pour me donner la mort. Je n’ai jamais vraiment vécu d’expériences traumatisantes. Je n’ai pas de dettes. Je ne crois pas en Dieu. Et je ne recherche surtout pas la pitié. Je suis ma propre victime. Vous êtes persuadés que la vie en vaut la peine? Qu’elle en vaut la PEINE? Je vous offre la possibilité de me sauver la vie. Qui que vous soyez, vous disposez de sept jours pour me convaincre de renoncer à mon suicide. »

Loin de susciter la sympathie des internautes, cette triste annonce de Thomas Bernedi suscitera plutôt l’intérêt d’un désaxé préparant la création d’un Nouveau Monde…

À travers l’univers voyeur et exhibitionniste d’une téléréalité, l’égocentrisme d’un suicidaire et la folie d’un désespéré, découvrez un monde où la mort est parfois la meilleure porte de sortie.

Dans ce roman sombre, Ghislain Taschereau démontre encore l’absurdité caractéristique de l’humanité, dans une réflexion sur l’image d’une rare pertinence et avec une plume toujours aussi ironique et acérée.

Quand on est un misanthrope absolu comme Tag, on ne peut être qu’un excellent tueur à gages. Et c’est précisément ce qu’il est. Si par hasard vous tombez sur une de ses cartes professionnelles, vous ne pourrez plus l’oublier. Qui sait si vous ne songerez pas même à faire appel à ses services ?…Mais ces humains qu’abhorre Tag méritent-ils tous la mort ? Ou peut-il en sauver quelques-uns ? C’est ce qu’il découvrira grâce à une étonnante expérience menée de main de maître : le déconditionnement.

Qu’on le considère comme un fou dangereux ou comme un justicier irréaliste,Tag demeure un être unique et très lucide. Peut-être même trop. Avec cette écriture au style mordant et rempli d’ironie dont il a le secret, Ghislain Taschereau nous livre un thriller saisissant, une histoire que nous ne sommes pas près d’oublier…

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX